Paris – De Montmartre à la Cité Florale

Début octobre, j’ai eu l’occasion d’aller passer une journée, sac sur le dos, appareil photo autour du cou, à Paris. L’occasion de faire le plein de clichés !

En plein apprivoisement de mon hybride, j’ai eu l’opportunité de me programmer une escapade photographique parisienne grâce au Salon de la Photo. C’est ainsi que le programme, que je pensais rondement ficelé, a débuté. À Montmartre. Peu avant le lever du soleil.

Quitter prestement la Gare du Nord pour rejoindre la basilique du Sacré-Cœur et n’en faire… aucun cliché ! Oui, clairement, j’ai été plus attirée par la vue des toits parisiens, les jeux de lumières, les passants que par le célèbre monument. Qui était, comble de malchance, cerné par les stands de la Fête des vendanges ! Pas très photogénique tout ça !

J’ai ensuite erré dans le quartier. Du côté de la rue de l’Abreuvoir, du cabaret Au Lapin Agile et de l’hôtel Becquerel (avec sa porte de la Chambre des Secrets). J’ai adoré flaner d’une rue à une autre. Même si, avec le recul, je serais bien restée plus longtemps dans le quartier.

Car oui, cette journée, j’avais prévu de la passer majoritairement à la Grande Halle de la Villette. Où je voulais être dès l’ouverture du salon. D’où ma visite express de Montmartre. Mais finalement, j’ai fini par en faire le tour plus rapidement que prévu. Et ma journée est donc passée en mode “freestyle” !

Tout en programmant ce qui sera ma toute première séance, j’ai erré dans Paris. Tantôt avec l’appareil photo dans les mains, comme ici lors de ma visite du cimetière du Père-Lachaise, tantôt dans le sac (escale dans la boutique de portage Lullabi, traversée d’une partie de la coulée verte). Je me suis laissée porter, et c’était chouette !

Mais c’est finalement à la Cité Florale, le micro-quartier pittoresque du 13ème arrondissement, que s’est achevée mon escapade photographique. Avec quelques clichés des lieux mais aussi avec la séance portage d’Anaïs et Noam. Programmée quelques heures auparavant. Et quel regal ! À peine rentrée, je me demandais déjà quand je pourrais faire ça de nouveau.

Noalie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.